Votre voyage en direction de Storytellie

Le temps d’un voyage express, embarquez sur un vaisseau et explorez les différentes planètes de mon univers. Musique, littérature, science-fiction… Un voyage sous le signe de l’originalité et du rêve. Attachez vos ceintures, enfilez votre combinaison… C’est parti.

Il nous embrasse à chaque gorgée d’air que l’on respire

Envoûtant, enivrant, il devient objet de tous les désirs

Et devient pour certains celui qui protège

Entité céleste, mystique, du haut de son siège

Il nous laissera songeur lorsqu’enfin,

Nous lèverons les yeux au ciel

Et rêveur, lorsque sera entamée notre ascension sans fin.

Univers

On se met dans l’ambiance ?

Avant de décoller, je vous propose une première immersion sonore. La playlist Storytellie est une invitation mélomane au voyage : mes morceaux favoris, ces grands classiques du rock, du jazz ou encore de l’électro qui, au fil les paroles, font hommage aux astres qui nous surplombent.

Et si vous jetiez un oeil au hublot ? Pour vous faire une idée du paysage qui vous attend.

Premier arrêt : l’univers des mots

Je n’avais jamais vu la nuit. Je n’avais jamais vu les étoiles. Je n’avais jamais vu le printemps, ni l’automne, ni l’hiver. Je suis né à la fin de l’Ère du freinage. La Terre venait tout juste d’arrêter de tourner.

Liu Cixin, Terre Errante

Terre Errante, de l’autrice chinoise Liu Cixin, raconte l’histoire d’une civilisation condamnée à errer dans l’Espace. La Terre étant menacée par l’explosion du soleil, elle doit dériver pendant plusieurs générations, à la recherche d’un système solaire moins hostile. Une histoire mélancolique et poétique, qui fait partie de mes favoris du genre.

Ainsi donc, Phileas Fogg avait gagné son pari. Il avait accompli en quatre-vingts jour ce voyage autour du monde. Mais après, qu’avait-il gagné à ce déplacement ? Rien, dira-t-on ? Rien, si ce n’est une charmante femme qui – quelque invraisemblable sur cela puisse paraitre – le rendit le plus heureux des hommes ! En vérité, ne ferait-on pas, pour moins que cela, le Tour du Monde ?

Jules Verne, Le Tour du Monde en 80 jours

Amoureuse des voyages, ce grand classique de Jules Vernes est un de mes ouvrages favoris. Les pérégrinations de Phileas Fogg nous amuse, nous désespère ou nous questionne, tout en nous faisant traverser les océans et le temps.

Ma planète, ma Terre, est une ruine. Une planète gaspillée par la race humaine. Nous nous sommes multipliés, et gobergés et nous nous sommes battus jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien, et ensuite nous sommes morts.

Ursula K. Le Guin, Les dépossédés

Bien moins connue que Georges Orwell ou Aldous Huxley, Ursula K. Le Guin fait pourtant partie de ces auteurs et autrices visionnaires dont les oeuvres sont intemporelles. Publié en 1974, Les Dépossédés racontent la chute annoncée d’une civilisation utopique basée sur la liberté absolue des personnes et la coopération.

Georges Orwell, Aldous Huxley, Philip K. Dick ou encore Lewis Caroll… Nombreux sont les livres qui ont façonné mon imaginaire. La lecture m’inspire, m’aide à trouver de nouvelles façons de dire les choses et de faire passer des messages.

Prochain arrêt : l’univers des images

Cette mosaïque d’images liste, de la manière la moins exhaustive possible, une petite partie de mes films favoris. Voyages interstellaires, dystopies cyberpunk, ou récits touchants : ma filmographie est teintée de mélancolie, d’onirisme et d’un soupçon de rebellion.

Dernier arrêt : l’univers des arts

Du côté de mes passions, elles oscillent entre le pinceau, les notes et la manette. Je pratique l’aquarelle depuis 2 ans, le piano depuis ma tendre enfance et les jeux vidéos depuis le berceau !

L’atterrissage est en cours…

Votre voyage aux confins de l’univers Storytellie touche à sa fin. Ce parcours vous a donné un aperçu de ma personnalité et de ce qui m’inspire. Ce que voyage ne dit pas, cependant, c’est qu’aussi riche soit-il, cet univers est toujours en quête de nouveautés, et ma curiosité insatiable me permet de me téléporter dans n’importe quel univers, et me l’approprier sans difficulté.

Alors n’hésitez pas à m’inviter dans votre propre univers, celui de votre marque !